L’EXCELLENCE DANS LE CONTRÔLE QUALITÉ DES BRACELETS CUIR

Neuchâtel, le 25 septembre 2019

CALIFORNIA ALLIGATOR BAN
POSITION DE L’AQC

 

Techniquement en place depuis 1970, l'interdiction du commerce de peaux d’alligator dans l’État de Californie doit être appliquée à partir de janvier 2020.

 

Rappel du contexte :

En effet, l'article 653o du Code pénal californien, interdit l'importation et le commerce de parties d'alligator ou crocodile. Ce texte a déjà bénéficié de deux moratoires, le calendrier législatif ne permet plus d’action contre la mise en application et l'interdiction du commerce de parties d'alligator ou crocodile sera effective dès le 1er janvier 2020 en Californie.

Par conséquent, l’importation et la mise sur le marché de montres équipées de bracelets en cuir d'alligator ou de crocodile en Californie sera, dès l’an prochain, punissable de 1'000$ à 5’000$ d’amende et jusqu’à 6 mois d’emprisonnement par violation commise. La distribution des produits à cette nouvelle exigence doit donc être adaptée.

 

Une décision dommageable pour la protection de l’environnement…

Pour l’AQC cette décision de l’État de Californie envoie un message négatif aux consommateurs et à l’industrie en général, extrêmement dommageable envers les actions déjà entreprises par toute la filière.

  • Le cuir d’Alligator Mississippiensis* est aujourd’hui le matériau qui bénéficie du plus haut niveau de traçabilité dans la filière cuir. En effet, tous les acteurs sont soumis à des exigences strictes relevant de la Convention de Washington (CITES). Des exigences supplémentaires de traçabilités sont, en outre, définies dans les cahiers des charges AQC applicables aux Tanneries et Fabricants de bracelets. Le respect de ces strictes exigences est régulièrement vérifié sur site par des auditeurs indépendants.

A ces garanties, l’AQC ajoute des exigences supplémentaires de transparence avec le RedThread Traceability Project, en cours de développement et mené avec les principaux acteurs de toute la supply chain : fermiers, tanneurs, fabricants de bracelets et maisons horlogères.

  • L'utilisation de peaux d’Alligator mississippiensis est l'un des plus puissants moteurs de la conservation de l’espèce. Alors que l’Alligator mississippiensis fait partie des espèces menacées, l’usage commercial des peaux a permis la mise en place d’un fonds dédié à un programme gouvernemental. Régulièrement cité comme un succès par les Nations-Unis et les associations de protection des animaux, ce programme permet aux autorités, biologistes et ONG de mettre en place les actions indispensables afin d’assurer le renouvellement de l’espèce, l’entretien de son habitat naturel et sa bonne cohabitation avec l’Homme et l’environnement.

…Qui implique une collaboration de toute la supply chain

La décision de l’État de Californie ne remet pas en question l’utilisation de l’Alligator mississippienssis par les membres de l’AQC, qui demeure aujourd’hui l’un des matériaux les plus surs utilisés pour la fabrication de bracelets.

Toutefois, cette interdiction montre, une fois encore, la nécessité d’organiser et harmoniser la transparence et la traçabilité au sein de la supply chain sur une base objective, scientifique en coopération avec tous les acteurs concernés de la Supply chain, ce qui est la raison d’être de l’AQC.

 

 

*99% de la production de « bracelets croco » des membres AQC est réalisée en peaux d’Alligator mississippiensis (Alligator Américain)

 

 

FaLang translation system by Faboba

news

objectifs durables 00

 

 

California Alligator Ban - La position oficielle des membres AQC au sujet d'interdiction de vente du cuir d'alligator en Californie

 

 

 

 


Politique de gestion des données personnelles.